électricien professionnel

Critères pour choisir un électricien professionnel pour une réparation

Une panne d’électricité et c’est toute la maison qui est figée. Au XXIe siècle, il est désormais presque impossible de vivre sans électricité. Que ce soit pour cuisiner ou pour regarder la télé, l’électricité joue un rôle important au quotidien. En cas de problème, il est indispensable de faire appel à un bon électricien pour trouver rapidement une solution. Dans cet article, on vous livre quelques critères à prendre en compte pour trouver un électricien qualifié pour une réparation.

1. Les recommandations de vos entourages

Une bonne manière de trouver un électricien qualifié pour ses travaux est de prendre des recommandations de vos amis ou de votre famille. En effet, comme ces derniers ont déjà rencontré des problèmes d’électricité auparavant, ils ont certainement les coordonnées d’un bon électricien dans leur carnet d’adresses. S’ils n’habitent pas dans la région où vous vous situez, vous pouvez toujours demander à vos voisins qui ont déjà fait appel à un électricien auparavant. De cette manière, vous pourrez vous assurer de la qualité de ses services.

2. Les avis sur internet

Aujourd’hui, internet regorge de plusieurs plateformes qui permettent de mettre en relation des clients dans le besoin et des artisans qualifiés. Après qu’un client ait eu recours au service d’un artisan spécifique, il peut revenir sur le site et donner des notes quant à son appréciation de ses prestations. On retrouve alors sur ce type de site la liste des artisans les mieux notés par leur client. À partir de ce classement, vous pouvez facilement trouver un bon électricien dont la qualité de service aura été déjà vérifiée au préalable par les autres clients de la plateforme.

3. Les qualifications de l’électricien

Un des critères à prendre en compte dans le choix de son électricien est sa qualification. En effet, ce dernier doit avoir suivi une formation qualifiante validée par un diplôme de CAP ou de BTS qui lui permet d’exercer le métier d’électricien. Il doit également disposer d’au moins deux années d’expérience pour pouvoir effectuer correctement toutes les tâches qui lui seront confiées. L’idéal serait qu’il possède une qualification Qualifelec qui est délivrée par un organisme indépendant et qui certifie de la qualité de service de ce dernier. Une bonne connaissance des normes NFC 15-100 est également cruciale pour assurer la sécurité des installations de l’électricien.

4. Les assurances souscrites par l’électricien

Pour éviter que vous vous retrouviez avec un système électrique déficient quelques mois après le passage de l’électricien, il est indispensable de vérifier que ce dernier dispose des assurances qui permettent de garantir ses travaux pendant quelques années, mais aussi de couvrir les dommages dans le cas où des problèmes surviennent. Pour ce faire, l’électricien doit tout d’abord disposer de l’attestation d’une assurance de responsabilité civile professionnelle en cas de dommages et une autre indiquant la durée de la garantie. Elle peut être décennale pour les travaux de grande ampleur. Une garantie de délai de livraison existe également permettant d’engager l’artisan à respecter les délais prédéfinis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.